Thérapie

AVANT QUE NOUS NE PRATIQUIONS LE REIKI, LE MAGNETISME
et nos diverses techniques quantiques, Dean KRAFT, notre précurseur, a préparé le chemin…

 

Parce qu’il a obtenu des résultats  qui le distinguent encore de tous les autres praticiens de l’énergie, DEAN KRAFT, guérisseur par imposition des mains, est resté célèbre mondialement, car il s’est soumis à des investigations médicales et scientifiques nombreuses, au cours sa carrière.

 

Il est décédé en 2013, à l’âge de 63 ans. Il est reconnu dans le monde entier, non seulement pour ses guérisons miraculeuses couvrant quatre décennies, mais aussi pour sa détermination à prouver ses incroyables dons de guérison et ses nombreux pouvoirs paranormaux. Cela est dû en grande partie à son taux de réussite incroyable et à sa volonté de se soumettre à des recherches paranormales, médicales, curatives et scientifiques. Il a fourni des preuves concluantes de l'authenticité de ses dons dans de nombreux laboratoires gouvernementaux, universités et hôpitaux des Etats Unis. Sa capacité phénoménale de tuer les cellules cancéreuses les plus virulentes dans des tubes à essai fermés dans plusieurs contextes expérimentaux, n’a pas encore été reproduite par un autre humain.

 

Dean Kraft donne sa propre explication de sa thérapie de guérison énergétique :
"À mon avis, la guérison énergétique active la connexion esprit/corps. La guérison énergétique peut débloquer et équilibrer les champs énergétiques naturels du patient afin de catalyser son propre système de guérison pour commencer à se corriger, à fonctionner correctement. En essayant d'aider une personne ayant un problème de santé, je visualise la zone ou les zones malades. Par exemple, si une personne a des tumeurs du foie que la science médicale a jugées «sans espoir», je «verrai» alors ou «imaginerai» la diminution des tumeurs  et la plupart du temps, cette action crée un changement physique.

 

Parfois, je travaille juste au-dessus de la surface du corps, à hauteur du «corps aurique». D'autres fois, je touche très doucement les zones de la tête et du cou et travaille sur certains points d'énergie des membres, pour stimuler la circulation sanguine qui transporte l'énergie dans tout le corps. Il y a un processus très INTUITIF à mon travail de guérison énergétique.

 

De même, pendant que je travaille avec la personne, je lui fais souvent utiliser diverses techniques de visualisation pendant la séance, pour la rendre plus détendue, ce qui la rend plus ouverte pour absorber l’énergie. Cela fait participer les patients et stimule leur propre «relation corps/esprit», ce qui produit des diminutions des tumeurs. Ils se verraient bien pratiquer alors une activité qu'ils aimaient faire avant de devenir malades. C'est là que réside la connexion entre l'esprit et le corps. "

 

L'État de Floride a été le premier à reconnaître le travail de Dean Kraft lorsqu'il a obtenu la première licence de guérisseur énergétique dans la catégorie médicale professionnelle des maladies mentales. Dean Kraft a également été le premier guérisseur à être reçu par une Fondation de recherche à but non lucratif, la « Fondation pour la recherche en énergie psychique » . Le but de la fondation était d'essayer de trouver d'autres personnes ayant un niveau similaire de capacités paranormales. L’autre objectif principal était d'essayer de reproduire l'énergie unique de Dean Kraft en inventant la technologie avec laquelle produire les mêmes effets.

 

En raison de son dévouement et de son désir de faire des recherches grâce à son abondante histoire de cas documentés , Dean KRAFT a été invité à rejoindre le personnel du « Lincoln Hospital » dans le South Bronx de New York et il est devenu le premier guérisseur à enseigner ses propres techniques de guérison énergétique aux médecins et aux résidents .

 

L’ESPOIR, si tragiquement absent dans la médecine occidentale traditionnelle, a été la clé de ses enseignements, car il avait  vu tellement de peur, de tristesse et de désespoir, dans les milieux médicaux…

 


 

Se soigner aves les bols chantants.

Depuis toute petite, Isabelle HAUGMARD sent que certains sons, certaines musiques, réconfortent et peuvent même soigner. Dans son livre « Bols chantants tibétains et de cristal », elle nous explique comment l’on peut faire « chanter » certains bols dans un but thérapeutique.

Sur soi
Tout d’abord, il y a les recherches sonores avec différents supports tels que bâton, maillet et mailloche. Se laisser envahir par les sons que dégage le bol et se laisser « transporter », « voyager », « remplir » des vibrations, ce qui procure détente, relaxation.

Après avoir pris le bol dans la paume de la main (gauche pour les droitiers, droite pour les gauchers), le faire vibrer à hauteur du sternum (plexus solaire) et approcher le bol jusqu’à ressentir les vibrations qui vont opérer une stimulation de cette région. Pratiquer de la même façon au niveau du cœur, de la gorge, du front, de l’occiput, du ventre... et ressentir ! Dans un premier temps, rester les yeux ouverts puis refaire l’expérience les yeux fermés afin d’être plus dans le « ressenti ». Différentes sensations suivant les zones du corps peuvent apparaître, notamment chaleur, soulagement, stimulation, également agacement, lourdeur, auquel cas changer de partie du corps.

Le bol peut être posé sur le ventre, la poitrine et on le frappe pour le faire sonner ; ou bien on tourne avec la mailloche, dans le sens des aiguilles d’une montre, sur l’arête du bol afin de le faire « chanter », ce qui procure un massage vibratoire très riche et agréable. Bien entendu, le bol peut être posé sur les pieds, jambes ou autres. Si des tensions, lourdeurs, par exemple, sont ressenties au niveau des jambes, en position assise, on pose le bol sur une jambe et on le fait « chanter » afin de recevoir un massage vibratoire qui a pour effet la détente musculaire.

Un bol est également agréable à regarder et rien que sa présence peut dégager du beau, du bon et du bien ! Faire sonner le bol chaque jour, une ou plusieurs fois, dans différents lieux de la maison, a pour effet de nettoyer « vibratoirement », en même temps le corps et les lieux, et harmoniser le tout. Les peuples asiatiques utilisent, dans leurs techniques de purification de l’environnement, les instruments tels que les bols tibétains et ils harmonisent les énergies des maisons avec.

Sur l’autre
Créer une atmosphère calme, tranquille, lumière tamisée ou bien bougies. La personne est allongée sur le dos, les yeux fermés afin d’être dans l’écoute et le ressenti. Faire « chanter » le bol doucement, en tournant le maillet sur l’arête du bol, de façon régulière, et inviter la personne à respirer profondément et se laisser envahir par les vibrations du bol. Se déplacer avec le bol autour du corps de la personne. Une danse d’harmoniques s’effectue tout en laissant place à la fondamentale du bol (son plus grave et continu).

Dans un second temps, il est possible de poser le bol sur le ventre de la personne et de le faire « chanter ». Un massage vibratoire s’opère ainsi et les harmoniques du bol se baladent dans les airs et déclenchent un lâcher-prise. Les vibrations pénètrent et voyagent grâce à la voie osseuse, dans différentes parties du corps. Une profonde détente s’ensuit.

Dans le cas d’une personne qui découvre la pratique des bols chantants, l’inviter à s’installer confortablement (soit assise, soit allongée) et commencer par quelques sons aériens. Petit à petit, s’approcher de son corps et poser délicatement un bol près de la plante des pieds et le faire vibrer doucement afin de procurer un massage léger, régulier. Le corps, de par sa sensibilité, parle et dans la perception du « joueur », cela se sent. Si le ressenti est bon, remonter aux genoux, poser le bol et le faire vibrer, puis pareil sur le ventre et finir au niveau du coronal en approchant le bol sans toucher la tête de la personne. Pratiquer un balayage aérien, en faisant chanter le bol sans toucher le corps de la personne. Procéder de la même façon, en repartant du coronal à la plante des pieds et terminer par un balayage aérien.

Ce même procédé peut se pratiquer, la personne allongée sur le ventre, en commençant cette fois par la tête et en descendant jusqu’aux pieds, balayage aérien, puis remonter des pieds à la tête. Terminer par un balayage aérien.

Dans le cas d’une personne qui connaît la pratique des bols chantants : il peut y avoir une demande précise, à savoir travailler sur un lieu du corps avec un (ou plusieurs) bols.

Aves des bols de taille moyenne, lors de la pratique sur le corps d’une personne, il est intéressant de maintenir le bol, à l’intérieur, avec un doigt dans le fond, en appuyant fermement, et le faire vibrer de l’autre, en effectuant un mouvement continu d’aller-retour avec la mailloche sur le bord. Les vibrations sont encore plus ressenties physiquement.
 
Remarque. Si vous constatez que le bol ne sonne pas de façon identique au-dessus et sur différents parties du corps, c’est qu’il y a un déséquilibre énergétique (vous pouvez même entendre le bol « chanter » faux !) de la région concernée. Vous faites sonner le bol quelques instants, vous pouvez également, si vous le sentez, prendre un autre bol et le faire sonner un temps, puis reprendre le premier bol et ressentir... Si vous avez d’autres instruments, ces derniers peuvent également vous aider à « débloquer » la région du corps bloquée.

A plusieurs
Plusieurs personnes, avec un bol chacun, peuvent faire sonner et chanter leur bol, l’une après l’autre, et créer, ainsi, une danse de sons et d’harmoniques. Au fur et à mesure, des « mariages » sonores se font tel un orchestre. Une rencontre vibratoire s’opère et procure un échange « riche » ! A « goûter » !

Une expérience intéressante à faire est de remplir un bol d’eau et de le faire vibrer, une fontaine de gouttelettes s’en élève. Suivant la taille du bol utilisé, celle-ci peut varier de hauteur. C’est non seulement joli à regarder, mais cela produit des ions négatifs dont le cerveau est friand ! Cela le détend, l’apaise...


Diffusé par l’INREES

 


 

THERAPIE COULEUR ET SON

La chromothérapie est la forme la plus inclusive de toutes les thérapies.
En effet, celle-ci peut toucher tous les aspects de l’être simultanément, et conséquemment, guérir les problèmes de santé causés par des blocages – ces derniers étant la cause première de toutes les maladies.

Le traitement chromo thérapeutique est non directif et agréable à recevoir.
La chromothérapie est reconnue par les associations médicales européennes comme étant efficace pour le traitement de plusieurs problèmes physiques, mentaux, émotionnels et spirituels.
Nous utilisons treize formes de thérapie couleur de base incluant des lumières colorées et des filtres.
On associe la thérapie sonore à la thérapie couleur car le son possède un facteur de gravité ayant un effet physiologique. Le son s’avère particulièrement efficace pour détruire les amas de mémoire cellulaire logés sur le parcours du réseau énergétique.

Ces amas créent des blocages qui déboucheront tôt ou tard sur une maladie physique, émotionnelle et/ou mentale.


Mary SWAINE